Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Centre culturel / Projets / Biennale d'art contemporain / 10e TRIENNALE D’ART CONTEMPORAIN D’OTTIGNIES-LOUVAIN-LA-NEUVE

10e TRIENNALE D’ART CONTEMPORAIN D’OTTIGNIES-LOUVAIN-LA-NEUVE

Le commissariat de la 10e Triennale d’art contemporain d’Ottignies-Louvain-la-Neuve est confié à Muriel Andrin et Adrien Grimmeau.

Début juillet 2019, le Centre culturel d'Ottignies-Louvain-la-Neuve a diffusé, pour la première fois, un appel public à commissariat pour sa 10ème Triennale d’art contemporain, prévue à l’automne 2021. Le 8 septembre à minuit, 15 dossiers complets ont été déposés. Les membres du Conseil d'orientation (CO) du Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve les ont examinés et ont fait le choix d’en retenir quatre.

Le 2 octobre, les quatre candidats commissaires présélectionnés par le CO ont défendu leur projet devant le jury de sélection composé de 13 personnes (7 membres du Centre culturel d'Ottignies-Louvain-la-Neuve et 6 représentants des partenaires : CCBW & Plateforme Pulsart, Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, Le Botanique, Musée L, UCLouvain Culture, Wolubilis). Le dossier présenté par Muriel Andrin et Adrien Grimmeau a été plébiscité par le jury après des délibérations passionnées et argumentées.

Muriel Andrin est Docteur en cinéma, chargée de cours et Présidente du Master en écriture et analyse cinématographiques (ULB). Elle est membre des Centres de recherches CiASp (Centre de recherche en Cinéma et Arts du Spectacle) et Striges (Structure interdisciplinaire sur le genre). Ses recherches portent entre autres sur les rencontres entre le cinéma et l’art contemporain, ainsi que sur les questions de genre.

 

Adrien Grimmeau est historien de l’art. Directeur de l’ISELP (depuis 2018), curateur d'expositions (Bruxelles, Namur, Mons), il a consacré plusieurs livres aux questions d'art dans l'espace public, notamment le graffiti. Son intérêt le porte vers les questions de décloisonnement et de réception des œuvres.

Leur projet de Triennale en quelques mots : « Nous vivons dans une société où le changement – professionnel, géographique, affectif, social... – est constant. Il est perçu tant comme une source de liberté que d'angoisse. Dans quelle mesure cette fluidité peut-elle refléter un équilibre, voire même paradoxalement un ancrage, notamment dans un territoire? Au cœur de la Triennale d'art contemporain d’Ottignies-Louvain-La-Neuve, nous souhaitons poser cette question au travers de représentations artistiques, mais aussi, au-delà des images, en immergeant le corps des visiteuses/visiteurs dans des expériences sensorielles. »

 

Merci aux membres du Conseil d’orientation, aux membres du jury, aux membres du personnel, aux partenaires et à tous les candidat.e.s pour leur participation à cette nouvelle dynamique de la Triennale.