Actions sur le document

Qui sommes-nous?

Issu de la fusion entre le Centre culturel et artistique d’Ottignies (créé avec le théâtre en 1976) et le Foyer culturel (créé en 1991), le Centre culturel d’Ottignies-Louvain-la-Neuve (CCOLLN) développe depuis 2000 la politique culturelle d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, sur base d’un mandat de confiance et d’un large soutien de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Ville qui, en vertu de la richesse de sa vie associative, de la présence sur son territoire de l’Université Catholique de Louvain, d’infrastructures et d’opérateurs culturels importants (Atelier Théâtre Jean Vilar, Musée L, Musée Hergé, Aula Magna, Ferme du Biéreau, Cinéscope, PointCulture), assume activement son rôle de « Pôle culturel du Brabant wallon ».

Dans ce contexte, le CCOLLN poursuit les missions d’un centre culturel agréé par la Communauté française Wallonie-Bruxelles (création artistique, diffusion culturelle, éducation permanente, information et aide service aux associations, coordination), dans une perspective de rayonnement et d’attraction d’un pôle culturel d’une dimension de plus en plus internationale. Dans ce sens, si le territoire de son action épouse celui de la Ville, la qualité de son programme attire aussi un public régional. L’organisation récurrente de manifestations phares (Biennale d’art contemporain, Nuit africaine, spectacles internationaux etc.) lui confère un attrait – et partant, un public – national et international.

Le CCOLLN encourage la participation, la coopération et les partenariats de tous les acteurs du Pôle culturel.

La participation des acteurs privés (associations et citoyens), réunis dans les commissions thématiques et dynamiques du Conseil culturel, est primordiale dans la recherche de sens et de projets, dans l’attention à tous les publics, dans le développement de liens sociaux et le combat contre l’exclusion culturelle.

La coopération avec les opérateurs culturels d’Ottignies-Louvain-la-Neuve (Atelier Théâtre Jean Vilar, Musée L, Aula Magna, Ferme du Biéreau, Cinéscope, PointCulture, Espace Garage, Maisons de Jeunes, etc) garantit la diversité des expressions artistiques actuelles, comme autant de reflets des réalités d’aujourd’hui. La coopération stimule la qualité et coordonne l’offre culturelle destinée au public, tout en rationalisant l’usage des équipements et en mutualisant les risques.

Enfin, les partenariats avec des opérateurs provinciaux (Centre culturel du Brabant wallon, Province du Brabant wallon, CRIBW), communautaires (CDWEJ, AssProPro, ACC, etc.), nationaux et internationaux permet non seulement des échanges d’informations et d’idées, mais aussi la circulation et l’exportation d’artistes en résidence et de produits culturels.

Quelques chiffres : budget annuel d’1,5 million d’euro, 20 travailleurs, 100 projets par an dont plus de 80 représentations de 40 spectacles différents pour tous les publics, des projets participatifs (La Transhumance, Salon d’hiver etc.), un Réseau d’échanges réciproques de savoirs, des expositions, Halloween, La Nuit africaine, La Biennale d’art contemporain…