Jérémie Boyard

Jérémie Boyard

L'œuvre

MISCELLANEOUS JACOBUS,2017

Jeremie Boyard, Room Service, Courtesy the artist

impression sur bache, 330 x 209 cm.

Cue travail à été conçu à partir des archives de l'artiste Jacobus Kloppenburg, dont une partie de l'oeuvre "Archive for the future" est visible à la fondation Verbeke. L'image se réfère à un meuble que l'artiste avait acheté lors d'une vente aux enchères, celui-ci viendrait d'une quincaillerie qu'il côtoyait étant enfant. Aujourd'hui le meuble n'existe plus.
Jérémie Boyard a choisi cette image car elle représente la notion de collection, d'un savoir caché, conservé et protégé des rayons ultraviolets par les tiroirs. L'image laisse une interprétation libre du contenu du meuble, ce qui s'inscrit bien dans le contexte de Louvain-La-Neuve, ville de transmission de savoirs multiples.
Ce meuble orné propose une dimension sacrée qui interpelle, l'image sera facilement sujette aux selfies car elle est installée de plein pied dans la rue.
Les quatre éléments décoratifs qui sont ajoutés par Jérémie Boyard font référence à la nature et à son évolution dans le temps et l'espace.

L'artiste

Jérémie Boyard

JEREMIE BOYARD né en 1980 vit et travaille à Bruxelles.

Diplômé en 2004 de l'école des Beaux-Arts de Lyon, Jérémie Boyard a poursuivi sa formation par le biais de résidences au Canada, en Écosse, dans les pays baltes et aux Pays-Bas. A l'issu de ce parcours riche d'apprentissages techniques, il s'installe à Bruxelles où il développe une pratique transversale qui questionne la hiérarchie esthétique. Pour autant il ne considère par l'art comme exclusif mais comme un événement constitutif à une narration sociale. L'homme, comme animal social génère des concepts, des objets et des formes qui impactent le quotidien. Sans jugement de valeur, les oeuvres de Jérémie Boyard retissent alors une histoire du médium et de ses modalités. Il dessine ainsi une cartographie mentale et plastique des opérations inhérentes à notre humanité. Il négocie les savoirs vernaculaires pour leurs redonner du sens dans un contexte contemporain. De ce déplacement à la fois sensible et politique, il crée une redistribution des repères. De ce nouveau champ des possibles, il signifie une origine, la multiplie et la densifie.