Saâdane Afif

Saâdane Afif

Saâdane Afif

Saâdane Afif réagit à son environnement social, culturel ou géographique tout en travaillant certaines préoccupations depuis maintenant plusieurs années telles que l’attrait pour la méthodologie mise en place par André Cadere pour ses bâtons, la musique, la question du ready made et la notion de collection.

Il se nourrit également des collaborations et amitiés artistiques qui l’entourent. À l’instar d’un leader de groupe de rock, Saâdane Afif fait appel à divers intervenants aussi bien pour la production de ses œuvres que pour l’écriture des Lyrics, véritable projet de ces dernières années. Le principe est de faire écrire des paroles de chanson à partir d’une de ses pièces. L’auteur y garde une grande liberté en ce qui concerne l’interprétation et le lien, formel ou poétique, qui lie sa proposition à l’œuvre en question.

Les Lyrics prennent ensuite la forme de textes, présentés comme des statements en papier adhésif holographique, avant que des musiciens professionnels ou amateurs s’en emparent pour en faire des chansons, regroupées ensuite en disques produit par l’artiste sur son label. Saâdane Afif s’intéresse par ce biais à la notion d’exposition. Il met en jeu sa temporalité lors de vernissages qui donnent parfois lieu à un concert pendant lequel sont jouées les chansons des œuvres exposées, puis à une écoute individuelle de l’enregistrement durant le temps de l’exposition. Il joue également avec les caractéristiques de la scénographie en créant de véritables scènes et belvédères (l’endroit ou l’on admire le point de vue, celle de l’exposition) construites pour la performance-concert qui restent ensuite partie intégrante de l’exposition. Bien au-delà de la simple reprise d’une œuvre ou d’une série, Saâdane Afif joue sur la question de l’unicité de l’œuvre, de l’interprétation sémiotique et multiple de ses œuvres.

Saâdane Afif
None